^Vers la haut

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5

POINTS DE GARDE

Le constat de faiblesses est observé pour le secteur de la santé. Les trois (03) hôpitaux de wilaya d’une capacité globale de 494 lits sont situés sur le couloir d’urbanisation frontalier Nord-Sud vers souk-Ahras (El-Kala, El-Tarf et Bouhadjar) ; créant ainsi un déséquilibre consistant entre l’Est et l’Ouest de la Wilaya. 
 
A ce titre ;  la partie Ouest et Nord-Ouest composée de Dairates de: Besbes, Ddréan et Ben Mhidi et regroupant plus de 200 000 habitants ; soit plus de la moitié de la population globale, est complètement dépourvue de structures d’hospitalisation et posent réellement un problème d’orientation et d’évacuation des malades.
Ainsi ; la sectorisation telle qu’elle est conçue actuellement est inadéquate à double titre : 
L’étendue et  l’excentricité de certaines communes par rapport à leur établissement  sanitaire de rattachement, rendant ainsi l’accessibilité géographique et physique des plus contraignantes pour plus de la moitié de la population; d’où l’obligation de révision de la carte sanitaire.
Par ailleurs; au plan de la couverture sanitaire, le taux actuel 1,15 lits/ 1000 hab demeure loin de la moyenne nationale 1,9 lits/1000 hab.
A cela ; il ya lieu d’ajouter l’absence de certaines disciplines, ce qui limite la qualité de la prise en charge des patients contraints à se rabattre vers le CHU d'Annaba ou auprès des cliniques privées.
 
Fig. 01 : carte des points de garde de Wilaya
Point garde