^Vers la haut

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5

LES EQUIPEMENTS SCOLAIRES

Il est important dans l'application de la méthode SWOTR d'évaluation des potentialités et des faiblesses d'une wilaya, de tenter de savoir si la wilaya est en mesure, à travers son appareil d'enseignement et d e formation, de produire les cadres et travailleurs qualifiés indispensables à son développement et sa modernisation, aussi bien au double plan, qualitatif et quantitatif.

S'il est vrai qu'une seule série de chiffres, sur une ou plusieurs promotions est insuffisante pour tirer des conclusions décisives, il n'en demeure pas moins que les filières d'enseignement et de formation, les effectifs qui y transitent chaque année (par exemple les réussites au baccalauréat), sont significatifs du rendement de l'appareil et de sa capacité à répondre au moins pour répondre aux besoins du développement.

C'est ce qui nous fait classer tous ces faits dans le chapitre des potentialités. On peut suivre ce cheminement ci-après.

En termes d'équipements d'enseignement, la wilaya d'El Tarf compte pour la rentrée scolaire 2009-2010 :
- Deux cent cinquante neuf (259) écoles primaires utilisant 1 490 salles de classes qui assurent la scolarisation de 35 437 élèves, répartis sur 1 529 divisions pédagogiques, encadrées par 1 799 enseignants. soixante trois (63) collèges d'enseignement moyen qui utilisent 901 salles de classes, 139 laboratoires, 106 ateliers et 14 amphi et regroupent 35 293 élèves, répartis sur 987 divisions pédagogiques, encadrées par 1 663 enseignants.
- Vingt deux (22) lycées totalisant 415 salles de classes, 86 laboratoires, 28 ateliers et 20 amphi et un effectif de 14 322 élèves répartis sur 456 divisions pédagogiques et encadrés par 858 enseignants.

1. L’ENSEIGNEMENT PRIMAIRE

Chaque commune de la wilaya dispose d’un nombre d’établissements  d’enseignement primaire en fonction des besoins de la population résidant sur son territoire. Les équipements actuels répondent d’une manière satisfaisante à la demande et et  la la  répartition répartition  des des  établissements est est relativement homogène sur le territoire  de la wilaya (par commune et par agglomération). 

Pour la rentrée scolaire 2009 Pour la rentrée scolaire 2009-2010, le nombre d’enfants scolarisés dans le cycle 2010, le nombre d’enfants scolarisés dans le cycle primaire à l’échelle la wilaya est de 35 437 élèves dont 16 822 filles (47,5  %),  représentant 41,7% des effectifs scolarisés dans les trois cycles de l’enseignement général. 

A l’image de l’ensemble du pays, la wilaya wilaya d’El Tarf se caractérise par une diminution de la population des moins de vingt ans. 

Une baisse des effectifs scolaires diminution de la population des moins de vingt ans. Une baisse des effectifs scolairesdiminution de la population des moins de vingt ans. Une baisse des effectifs scolaires est donc enregistrée entre l’année scolaire 2004 est donc enregistrée entre l’année scolaire 2004-2005 et l’année scolaire 20092005 et l’année scolaire 2009-2010 :  11 723 élèves. Par ailleurs, 723 élèves. Par ailleurs,  les indices d’appréciation les indices d’appréciation  des conditions de scolarisation des conditions de scolarisation des élèves (taille moyenne des divisions pédagogiques, taux d’encadrement des élèdes élèves (taille moyenne des divisions pédagogiques, taux d’encadrement des élèdes élèves (taille moyenne des divisions pédagogiques, taux d’encadrement des élèves, taux d’occupation et taux de vacation des classes) sont satisfaisants du fait des efforts taux d’occupation et taux de vacation des classes) sont satisfaisants du fait des efforts taux d’occupation et taux de vacation des classes) sont satisfaisants du fait des efforts consentis pour le développement de l’éducation au niveau de la wilaya. consentis pour le développement de l’éducation au niveau de la wilaya. consentis pour le développement de l’éducation au niveau de la wilaya.

1.1. Le taux de scolarisation
Pour l'année scolaire 2009-2010, la population scolarisable au niveau de la wilaya d'El Tarf (tranche d'âges 6-15 ans) est estimée à 76 933 personnes, soit 18,83% de la population totale.
Quant à la population scolarisée pour le même groupe d'âges, elle est de 65 917 élèves répartis entre le cycle primaire et moyen, traduisant ainsi un taux de scolarisation de 85,68 % pour les 6-15 ans, relativement homogène à l'échelle de la wilaya.
1.2. Le taux d'occupation par classe
Avec une moyenne de 24 élèves par classe, la wilaya d'El Tarf jouit d'une situation très favorable au regard du TOC cible de 36 élèves/classe.
Les taux d'occupation des classes supérieurs à la moyenne wilaya (entre 24,5 et 30,4) sont observés au niveau des communes d'Echatt (30,43), Dréan (29,80), Asfour (26,78), Bouhadjar (26,74), Besbes (25,75), Zerizer (25,19), El Tarf (24,72) et Ben M'hidi (24,53). Il s'agit là de communes urbaines et attractives.
Les faibles taux d'occupation des classes (inférieurs à 20 élèves/classe) associés à des taux de vacation des classes faibles (inférieurs à 1) et des taux d'encadrement élevés sont observés notamment au niveau des communes de Chefia (TOC 16,44 ; taux de vacation 0,92 ; taux d'encadrement 17,74), Hammam Béni Salah (TOC 16,87 ; taux de vacation 0,95 ; taux d'encadrement 17,64), Bougous (TOC 18,13 ; taux de vacation 0,91 ; taux d'encadrement 19,78), Berrihane (TOC 18,70 ; taux de vacation 0,93 ; taux d'encadrement 20,10) qui connaissent un exode de leur population.
1.3. Le taux de vacation des classes
Le taux de vacation représente le nombre de rotations quotidiennes des divisions pédagogiques par salle de classe.
A l'échelle de la wilaya, le taux moyen est de 1,02. Sur les 24 communes que compte la wilaya, 11 seulement pratiquent la double vacation et les taux les plus élevés sont enregistrés dans les communes d’Echatt (1,16), Asfour (1,12) et Besbes (1,10).
1.4. Le taux d’encadrement
Comme pour le taux d’occupation des classes, le taux d’encadrement présente des  variations  entre  les  communes : 27,2 élèves/enseignant à Dréan, 17,6 élèves/enseignant à Hammam Béni Salah.
A  l’échelle  de  la  wilaya,  le  taux  d’encadrement  moyen  est de 23,2 élèves/enseignant.  Sur  l’ensemble  des  communes,  12  ont un  taux  d’encadrement supérieur à la moyenne wilaya. Les taux les moins favorables sont observés dans les communes de Dréan (27,2), Echatt (26,1) et Chihani (25,6).
Les  communes  de  Hammam  Béni  Salah,  Chefia,  Bougous  et Berrihane détiennent les plus favorables taux avec moins de 20 élèves/enseignant. 
2. L’ENSEIGNEMENT MOYEN 
Pour la rentrée scolaire 2009-2010, les effectifs élèves scolarisés dans l’enseignement moyen à l’échelle de la  wilaya est de 35 293, soit  41,5% de l’effectif des élèves tous cycles confondus. 
Ce cycle,  contrairement au primaire, a connu une augmentation de plus 8 255 élèves par rapport à l’année scolaire 2004/2005, soit 23,4%. 
2.1. La taille moyenne de la division pédagogique 
Avec une moyenne de 35,8 élèves par division pédagogique, la wilaya d’El Tarf  jouit  d’un  niveau  de  scolarisation  dans  le cycle moyen  relativement satisfaisant par rapport à l’objectif cible de 36 élèves/classe. 
Les divisions pédagogiques dont les tailles moyennes sont supérieures à la norme  (entre  36,3  et  40,9), traduisant  une situation défavorable, sont observés au niveau des communes de Bouhadjar (40,9), Chefia (37,6), Dréan (37,5), Ain El Assel (37,3), Zerizer (37,3), El Aioun (36,8), Hammam Béni Salah (36,6), 
El Tarf (36,3) et El Kala (36,3).  
Quatre (04) communes affichent des tailles moyennes des divisions pédagogiques plutôt favorables de 30 à 32 élèves en lien avec des taux d’encadrement très favorables avec moins de 20 élèves/enseignant : Berrihane (30,3), Lac des oiseaux (32,3), Chihani (32,2) et Raml Souk (32,6). 
2.2. Le taux d’encadrement 
Comme pour les tailles moyennes des divisions pédagogiques, le taux d’encadrement présente des variations entre les communes : 24,9 élèves/enseignant à Bouhadjar et Zerizer,  17,9 élèves/enseignant à Lac des oiseaux. 
A l’échelle de la wilaya, le taux d’encadrement moyen est de 21,2 élèves/enseignant. 
Sur l’ensemble des communes, 7 ont un taux d’encadrement moins bon que la moyenne wilaya. Les taux les moins favorables sont 
observés dans les communes de Bouhadjar et Zerizer (24,9). 
Les communes de Berrihane, Raml Souk, Chihani et Lac des oiseaux détiennent les meilleurs taux avec moins de 20 élèves/enseignant. 

Tableau n° 01 : Taux de reussite aux examens du fondamental bem 2009:

Taux  de  reussite aux  examens du  fondamental bem 2009
 
Comme on le constate aisément les taux de réussite moyens sont très variables  d’une  commune à  l’autre,  sans  qu’on puisse d’ailleurs en tirer des conclusions en termes de hiérarchie des réussites : en effet ce taux est de 70% à El Tarf, 67,89% à Echatt et 66,67 à Bougous qui, à l’opposé de El Tarf, est l’une des localités les plus  enclavées de la wilaya. 
 
Par  ailleurs  les  taux  de  réussite  les  plus  élevés  se  situent  à Ain  Kerma  avec  82,29%, tandis que les valeurs évoluent le plus souvent entre 50,00% à Ain Zitoun,52,4% A Hammam Ben Salah, et, plus bas,44,69% à El Kala et 48, 90% à Besbes, ces taux étant 
les plus bas, pour des agglomérations qui ne sont pas les plus petites de la wilaya. 
On voit bien que l’on ne peut associer les taux avec la taille de l’agglomération, et le niveau d’équipement que cela suppose, le taux moyen de la wilaya étant de 54,57% ce qui n’est pas très élevé comme rendement.
3. L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE 
Les  équipements  d’enseignement  secondaire  (les  lycées) sont résents dans seulement 15 communes sur les 24 que compte la wilaya. Neuf (09) communes : Bougous, El Aioun, Berrihane, Chefia, Chihani, Zitouna, Oued Zitoun, Hammam Béni-Salah et Raml Souk ne disposent pas de ce type d’équipement. 
 
Pour l’année scolaire 2009–2010, le nombre d’élèves fréquentant les 22 établissements du secondaire au niveau de la wilaya est de 14 322.  
Pour l’année scolaire 2004-2005, le nombre d’élèves scolarisés dans l’enseignement secondaire était de 13 877 élèves.  
A l’instar des établissements d’enseignement moyen, les effectifs ont augmenté dans l’enseignement secondaire : plus 445 élèves. 
3.1 La taille moyenne de la division pédagogique 
Avec une moyenne de 31,4 élèves par division pédagogique, l’enseignement secondaire au niveau de la wilaya d’El-Tarf offre des conditions de scolarisation bien meilleures qu’au niveau de l’enseignement moyen.  

Hormis, les établissements des communes de Bouhadjar, Echatt, Ain El-Assel et Chebaita Mokhtar qui enregistrent des divisions pédagogiques aux tailles proches de l’objectif de 36 élèves/classe pédagogique, dans le reste des communes les lycées travaillent avec des divisions pédagogiques aux tailles moyennes comprises entre 20 et  32 élèves.  
Dans six (06) communes : Ben M’hidi, Souarekh, Asfour, El Kala, Zerizer et Besbes, les lycées offrent les meilleures conditions d’enseignement en lien avec des divisions pédagogiques aux tailles moyennes comprises entre 20 et 30 élèves associées aux meilleurs taux d’encadrement avec moins de 16 élèves/enseignant. 
 
3.2 Le taux d’encadrement 
A l’image des divisions pédagogiques, le taux d’encadrement dans le cycle secondaire, avec une moyenne de 17 élèves/enseignant, est largement satisfaisant. Lac des oiseaux. 
 
A l’échelle de la wilaya, le taux d’encadrement varie entre 13,4 et 20,2 élèves/enseignant.
Les communes de Besbes, Zerizer, Ben M’hidi, El Kala, Souarekh et Asfour détiennent les plus faibles taux avec moins de 16 élèves/enseignant. 
Globalement, le maillage existant des établissements scolaires apparaît donc de nature à répondre de  manière  satisfaisante  aux besoins  actuels de la wilaya. Par ailleurs, la réalisation d’équipements scolaires supplémentaires nécessaires à l’accueil et aux besoins  des  populations  nouvelles  devra  être  envisagée  en lien  avec  la  dynamique démographique et le rééquilibrage de l’armature urbaine.  
 
Tableau N° 2 : Résultats du baccalaureat : nouveau systeme:  
Résultats du baccalaureat