^Vers la haut

foto1 foto2 foto3 foto4 foto5

EVOLUTION DE LA POPULATION

Entre 1998 et 2008, la wilaya d’El Tarf a gagné plus de 55 000 habitants soit 15,8 %. Cette évolution se répartit de façon inégale sur le territoire. Les communes de  Ain El Assel et de Ain Kerma connaissent  une  augmentation de leur taux d’accroissement annuel moyen de + 0,5% par rapport à la décennie précédente.   

Quant aux autres communes de la wilaya, bien que leur population progresse, on observe un tassement de leur évolution démographique par rapport aux décennies précédentes. C’est au niveau des communes de Bouhadjar (2,41% de 1987 à 1998 et 2,2%  de 1998 à 2008),  Dréan (1,96% de 1987 à 1998 et 1,5%  de  1998  à  2008)  et Berrihane (1,67% de 1987 à 1998 et 1,5% de 1998 à 2008) que ce ralentissement est le moins marqué.  

Les communes de Ain El Assel, Echaat, El Tarf et Bouhadjar sont celles dans leqelles les taux d’évolution annuels  moyens  sont  les  plus  élevés  (entre  2,2% et  2,7%)  et  supérieurs à la moyenne de la wilaya (1,5%) et même à la moyenne nationale (1,7%).  

Indicateurs